EXMED.org Lire toutes les LEM
La Lettre d'Expression Médicale
Exmed.org

retour sommaire
 
 
 
 
 
 
 
 N° 425
 
 
 
    5 décembre 2005
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
      Pour s'inscrire 
 
     
     toutes les lem depuis 1997

Les mots et les maux de la médecine

Docteur Philippe Deharvengt

Avertissement aux lecteurs: le premier chapitre de cette LEM (retrouvons la confiance) est consacré aux risques bien réels d'une mutation du virus A(H5N1) de la grippe aviaire, qui le rendrait transmissible d'homme à homme, ce qui engendrerait une pandémie aux conséquences désastreuses pour l'humanité. Âmes sensibles s'abstenir et passer au second chapitre (restaurons la conscience).

retrouver la confiance

Source: <<Pandémie, la grande menace>> des Professeurs Jean-Philippe Derenne & François Bricaire, chez Fayard.
<<Le 2 septembre 2005, l'OMS a publié un document intitulé: Comment faire face à la menace d'une pandémie de grippe aviaire. Mesures stratégiques recommandées.
Ce document se fonde sur le constat suivant:
1- Le risque de pandémie est grand
2- Le risque va persister
3- L'évolution de la menace n'est pas prévisible
4- Le système d'alerte précoce est faible
5- Une intervention préventive est possible mais n'a jamais été tentée
6- La réduction de la morbidité et de la mortalité au cours d'une pandémie sera freinée par le manque de vaccins et d'antiviraux (manque de vaccins par pénurie d'oeufs embryonnés de poules, ces dernières ayant été exterminées, NDLA).[...]>>.
Retenons de tout cela que le risque de mutation du virus A(H5N1) et de transmission interhumaine de la grippe aviaire est bien réel et pris très au sérieux par les plus hautes instances sanitaires internationales. Qu'il appartient maintenant aux politiques de mettre en place dès aujourd'hui de multiples mesures pour faire face aux conséquences sanitaires et socio-économiques d'une telle pandémie. "Gouverner, c'est prévoir". Hâtons-nous de prévoir, demain il sera trop tard. Bien sûr il faut fabriquer plus de vaccins et d'antiviraux (Tamiflu). Mais il faut aussi se préparer à une catastrophe socio-économique gravissime. En premier lieu, les soignants, les pompiers, les policiers seront les premières victimes. Les transports en commun seront paralysés, d'où des embouteillages monstres qui entraveront l'intervention des équipes de secours. L'approvisionnement des lieux de distributions de denrées alimentaires sera perturbé. Les écoles et crèches seront fermées, et les parents travailleurs devront garder chez eux leurs enfants, donc ne pas travailler. Naturellement, les services hospitaliers, les cliniques, les cabinets de médecins libéraux seront très vite saturés.
On ne sait quand la pandémie se manifestera, ni dans quel continent. On sait seulement avec une quasi certitude que cela se produira. Avis à nos gouvernants. La pandémie de grippe espagnole de 1918/1919 a fait, dans le monde, selon les évaluations, entre 20 et 50 millions de morts, soit bien plus que la première guerre mondiale. Qu'on s'en souvienne.

restaurer la conscience

Source: <<L'enfer de la médecine... est pavé de bonnes intentions>>, du Dr. Patrick Lemoine, chez Robert Laffont.
L'auteur nous entraîne dans une vision très caustique et humoristique de ce qu'a été la médecine des temps anciens, de ce qu'elle est aujourd'hui et de ce qu'elle risque d'être demain. Dogmatique, autoritaire, narcissique et insuffisante. Non, le mandarinat n'est pas mort en France après mai 1968. Les médecins, dans leur grande majorité, continuent de dire à leurs patients: <<Faites-moi confiance, je m'y connais.>> Et d'écrire à propos du même patient à un grand professeur d'Université en commençant sa lettre par:<<Monsieur et très cher Maître>> et de terminer par la sacro-sainte formule:<<Veuillez agréer, Monsieur et cher Maître, l'expression de ma très respectueuse considération>>. Et de citer Voltaire: <<La médecine consiste à mettre des drogues qu'on ne connaît pas dans des corps qu'on connaît encore moins>>. [...] Politique médicale: <<Les rapports des médecins et des hommes politiques ont toujours été des plus compliqués. Toute paranoïa mise à part, j'ai souvent le sentiment qu'une sorte de plan, de complot machiavélique vise à museler, mettre à genoux une profession détestée des gouvernants.>> [...]

renforcer la compétence

Tentons de faire une synthèse de ces deux ouvrages, quant à la qualité de notre chère médecine, dans ses maux et dans ses mots. Le fil conducteur en est cette réflexion du Dr.Patrick Lemoine sur l'éternel conflit médecins/gouvernants. Devant la menace bien réelle de pandémie de grippe aviaire, devant la dégradation patente des conditions d'exercice de nos confrères libéraux et hospitaliers, la seule solution passe par une excellente collaboration entre les deux protagonistes. Elle devrait être, pour être efficace, à l'échelle planétaire, mais cela constitue à l'évidence une énorme utopie. Alors, au mieux européenne, sinon hexagonale? C'est notre dernier espoir de sauver d'une mort certaine 1/10ème de notre population.
Il existe des Docteurs "Tant pis" et des Docteurs "Tant mieux". In medio stat virtus. Pour la rédaction de cette LEM, je me suis efforcé d'être entre ces deux genres en évitant les pièges de la politique de l'autruche et de la démagogie. Tout ce que j'ai écrit est vérifiable. Bien à vous.

NDLR : Comme l'Internet est le moyen idéal pour le faire, il ne faut vraiment pas s'en priver, ami lecteur. Si ce texte vous touche, vous plait, vous déplait ou vous semble mériter telle ou telle réponse, d'un simple clic sur la photo de l'auteur et un courrier électronique de votre part lui parviendra. FMM, webmestre.

 


Pour ceux qui ne connaissent pas encore notre Charte d’Hippocrate.

Lien : http://www.exmed.org/archives08/circu532.html




Os court : « Le dermatologue ne sait rien et ne fait rien, le chirurgien ne sait rien mais fait tout, le psychiatre sait tout mais ne fait rien, le médecin légiste sait tout, fait tout ... trop tard ! »
Anonyme ... prudent


Recherche sur le site Exmed.org par mot clé :

______________________
Lire la LEM 424 " Fromages et desserts " de Françoise Dencuff

Lire la LEM 423 "Excès thérapeutiques" de Gabriel Nahmani

Lire la LEM 422 " Le harcelé et son médecin" de F-M Michaut