la LEM, 1er webzine de santé

Par nos échanges de qualité entre Internautes:
  • Retrouvons la confiance   
  • Restaurons la conscience 
  • Renforçons la compétence



carrelet

Coup d'œil du jour

23-24 janvier 2017

Epigénétiquement parlant

Le valproate de sodium, anti-épileptique vendu en France depuis 1967 sous le nom de Dépakine, absorbé par des femmes enceintes est soupçonné être à l'origine de malformations néonatales. Des perturbations complexes de l'expression des gènes sont suspectées disent les pharmacologues. C'est l'occasion pour des professionnels de la santé, ou de simples esprits curieux, de faire un point sur une branche récente de la biologie : l'épigénétique. Sa majesté Internet, via son fidèle Wiki, nous apporte ses lumières.
    Juste de quoi se sentir un tout petit peu moins ignorant, ça fait du bien. Quand les micro et autres peu explorées nano particules nous cernent, ce n'est peut-être pas du luxe.

: À quoi servent les voeux ?

Et, à chacun, s'il le désire, sa propre réponse.

 Dr François-Marie Michaut        

   Lui répondre  

Paroles des lecteurs :
formulaire de contact du site Exmed.

    D'accord, pas d'accord, cet espace vous est destiné.
Donnez librement votre avis aux lecteurs de ce site.


Réponse à la LEM 999 : À quoi servent les voeux ?
D.R le 23 janvier 2017 :

Magnifique LEM !

Et beau choix de citation finale. Je suis un grand admirateur de Tolstoi (cf. la page que je lui est réservée)

Ensuite, qu'en pensez-vous des malades « qui n'ont pas envie de guérir » comme l'évoque une émission de France culture avec Christophe André ?

Enfin, toujours sur France culture - âme sensible s'abstenir - voici une autre émission qui ne fait pas honneur au corps médical quand celui-ci devient esclave du (par manque de) temps et de la rentabilité.

L'année 2017 sera excellente dès lors que des articles comme ceux d'Exmed nous ouvrent les yeux et nous permettent de vivre en pleine conscience.

 



Message à Exmed le 21janvier 2017, en réponse à "Ceci n'est pas une histoire belge" ce témoignage :

   Bonsoir, Médecin Généraliste libéral Secteur 1 actuellement en liberté ou désobéissance tarifaire depuis le 1er dec 2015 à 35€ contre 23€ pour le tarif méprisant de la sécu française. 3 courriers de la sécu pour me demander de rentrer dans le rang + convocation à l'Ordre des médecins en février 2015.
À ce jour, pas de sanction. Mais mes patients sont contrôlés par des sbires de la sécu pour savoir si je l'avais affiché, si je leur remets une facture, s'ils sont remboursés par leur complémentaire, s'ils sont satisfait de mes soins, s'ils sont au courant qu'ils peuvent trouver un autre médecin à 23€ ... Mesures inquisitrices, perfides et abjectes. Je télétransmets à 35€ et ne réclame pas 1 ct à la sécu. Je suis à 35€ et resterai à 35€. Je ne souhaite pas pour mes patients passer en secteur 3 puisqu'ils ne seraient plus remboursés du tout et compte-tenu du vol manifeste par l'Etat français du montant exorbitant des cotisations sociales, je souhaite qu'ils puissent bénéficier d'un remboursement décent.

   Confraternellement. Dr Patrice GEOFFRIAUD
Article du Quotidien du Médecin sur cette affaire.




Le Coup d'Oeil du jour   d'Exmed est annoncé sur :

blogger LEM

_______________

      Retrouver les quatre dernières LEM:

  • À quoi servent les voeux ? François-Marie Michaut LEM 999
  • MAUVAIS GENRE, Jacques Grieu LEM 998
  • Médecin et fonctionnaire, François-Marie Michaut LEM 997
  • CLASSEMENTS, Jacques Grieu, LEM 996